Ortenbourg 2002 France (Alsace

Ortembourg

OrtembourgRamstein

Dans le Val de Villé, visible à des kilomètres à la ronde, dirigez vous vers lui à l’instinct, puis prenez à Scherwiller la route qui mène à la maison forestière de Hühnelmüle, de toute façon le site est fléché. Il faut quand même s’envoyer 3/4 h de montée dans une forêt. Alors ça dissuade tout de même pas mal de braillards remplis de bière, en tout cas pour les plus courageux ça les calme. L’énorme masse se découvre progressivement, fissa tu accèdes à la première enceinte et tu grimpes 4 à 4 la rampe d’accès. Tu passes le pont-levis et tu te retournes pour t’accouder au parapet, la plaine se répand dans la brume, il y a souvent du vent à 450 m (c’est moins haut que Gérardmer à 600). En arrière plan, il y a les Vosges et le Haut-Koenigsbourg mais tu ne les vois pas. Il est temps de rentrer dans le vaste caisson, ambiance minérale, la courtine couvre trois niveaux. Alternent cheminées, baies, embrasures de tir, le logis est encore perceptible. C’est surtout la masse du donjon qui impressionne. 40 m, six niveaux, évidemment il ne reste plus que les quatre murs. Je pénètre par une ouverture pratiquée au ras du sol, dans le tube qui ressemble plus à un colombier, ça roucoule grave et ça pue un peu la fiente, je ressors. Je me suis gardé le meilleur pour la fin : la galerie entre le donjon et sa chemise, un mur bouclier destiné à la protection du site coté montagne, il couvre plus de 2/3 de la hauteur de la tour. Dans l’étroit passage (2 à 3m) toute la superstructure de bois a disparu, seul demeurent quelques arcs boutant, je m’imagine dans une ruelle médiévale.
allez faire un tour au Ramstein, de loin la ruine semble intéressante, sur place et après l’Ortemberg c’est plutôt pauvre. Un appareillage de pierre merdique, il ne reste plus qu’un pan d’une grosse tour. Le Ramstein aurait servi de camp de base pour mener des attaques vers le plus haut.
L’histoire de l’Ortembourg est mouvementée, Charles le téméraire le considérait comme une place forte stratégique, une campagne d’aménagement fut menée sous son bref règne.
Tout commence assez tôt vers l’an 1000, les constructions visibles datent de 1258, à cette période le château appartient aux Habsbourg, à un certain Rodolphe 1er qui se considérait roi des Romains… et pourquoi pas maître du monde ! Après des vicissitudes, arrive Charles, enfin plutôt ses hommes de main dont Pierre de Hagenbach qui finit décapité à Strasbourg. Le Téméraire pensait prendre la Lorraine et son « ami » Louis XI à revers, par le haut, en s’appuyant sur l’Alsace. Un rapport contemporain évoque qu’une garnison de 10 ou 12 bonshommes, en temps normal, pouvait faire face à un petit siège. La plupart des châteaux était bâti pour être défendu par une poignée de soldats, l’avantage étant une faible intendance et des coûts réduits pour leur propriétaire. Beaucoup  disparurent par manque d’entretien, quelquefois très rapidement, des petits seigneurs mégalos s’apercevaient après la construction, qu’ils ne pouvaient pas payer les traites de leur château, et le bien n’était pas toujours négociable. Autre utilisation pour un site fortifié en jachère, un petit noble avec sa bande de soudards s’arrogeaient le bien et en profitaient pour rançonner allègrement les voyageurs et les krutburs dans la vallée.  Signe de ces temps difficiles et mouvementés, en 1525 une révolte de kruts se termine dans un bain de sang, 15000..? paysans auraient été liquidés au pied des murailles de l’Ortembourg. Pendant la guerre de 30 ans, les Suédois occupent la place, elle sera démantelée en 1633. R.C.

Advertisements
Cet article, publié dans Alsace France, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s