Spynie Palace 2000 Ecosse

Spynie Palace

Toujours dans la région de Moray près d’Elgin au nord, il s’agit de la résidence épiscopale des évêques d’Elgin.
Une grosse tour carrée et son enceinte éparpillés sur une prairie. Fondation au XIIIe, premières constructions en bois puis élévation en pierre au XIVe, les bâtiments ruinés datent du XVe, la tour principale date de 1462, elle sera terminée en 82, pas moins de cinq étages.
Après les catholiques viennent les protestants, pour un abandon progressif au XVIIe.
Rituel immuable, le lecteur appréciera mon vocabulaire et ma syntaxe que je m’efforce de varier tant les sujets se répètent à l’envi : gazon fin, mur bétonné, chemins bitumés, entrée payante, horizon dégagé… J’enrage, à chaque visite, je maudis un peu plus ces foutus Ecossais qui transforment leur moindre ruine en parcours de golf. Les générations futures n’ont pas de soucis à se faire, dans mille ans, les ruines seront toujours là, intactes sans charme, sans poésie, témoins d’un passé bien repassé. R. C.

Publicités
Cet article, publié dans Ecosse, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s