Arnedo 2003 Espagne (Rioja)

Arnedo Rioja Espagne

Arnedo Rioja Espagne

Arnedo, ses trois églises, son château, bourgade industrielle numéro un dans la production de chaussures, dans la province de Rioja. Climat continental, terre aride de montagne où l’hiver il y fait un froid de canard et la bise souffle la mort, souvenirs de la guerre civile. Au pied du tertre rouge qui supporte les restes de la forteresse, la vieille ville de pierres ocres, ceinte de cités blanches construites après la guerre, grouille. Ambiance populeuse qui flaire encore bon les émeutes de 36. Sur les crêtes des alentours, les éoliennes brassent pesamment dans le ciel violacé et les vautours tournoient autour de la dernière tour du château. Si les vestiges paraissent impressionnants, la visite sera brève la majeure partie du site est inaccessible, un épais grillage empêche de pénétrer dans l’enceinte, mais il est aisément franchis. Hormis le mur d’enceinte et une tour, peu de choses, le site a été trop fréquenté, les salles troglodytiques fermées par de puissantes grilles sont vraiment impénétrables. Pourtant, le tertre semble être un vrai gruyère, le pourtour est constellé de cavités, des souterrains partaient de là vers la ville basse. Compensation, un point de vue sur la vallée et l’ancienne cité dans son jus quotidien, sans restauration type “patrimoine mondial Unesco”. Jusqu’au XVIe, des remparts bordaient toute la cité avec de pittoresques ruelles médiévales largement ouvertes aujourd’hui.
La première occupation de la colline d’El Castillo est romaine, un ouvrage fortifié défendait d’importantes voies de circulation. Quand les Sarrazins s’installent dans la région au VIIIe, ils rebâtissent un château qui sera remanié au fil des siècles, principalement au XIIe et au XIVe. Il aurait eu une fonction stratégique dans la campagne de reconquête de l’Espagne au XVe, sans usage il est abandonné au XVIe. Inutile de faire un détour pour visiter cette place, de surcroît la ville ne resplendit pas par sa douceur de vivre, en revanche pour les amateurs de bons vins, de vautours nichant dans les  falaises et de profonds canyons, les environs d’Arnedo sont généreux. R. C.

Publicités
Cet article, publié dans Espagne, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s