Vrana 2003 Croatie

Château de Vrana, Croatie

A côté de Vrana dans un lieu dit Maskovic il y a deux monuments, un château et un caravansérail, de part et d’autre de la route. En sortant de Zadar vers le sud, tu longes la côte, après Biograd na Moru tu roules 10 km sur la route de Benkovac. Il fait déjà chaud sur ce plateau, le caravansérail est fermé et son mur d’enceinte est suffisamment haut pour ne rien laisser apparaître, nous pouvons à peine faire le tour par les champs. De l’avis des guides touristiques le bâtiment est remarquable dans cet état de conservation, il semble occupé par une exploitation agricole..? Dans un remarquable appareil de pierres jointives le bâtiment fut érigé  dans la première moitié du XVIIe pendant l’occupation ottomane. Le fort en face, en ruine, est forcément ouvert à tous les vents. En avant de l’enceinte, il devait y avoir une première basse-cour protégée par une grosse tour carrée, bien assise sur un soubassement à pans inclinés. Un long mur, vraisemblablement l’enceinte principale du château, est percé d’archères et d’une poterne sans aucun système défensif, sur le couronnement quelques merlons sont toujours en place, au verso le chemin de ronde est encore praticable. Au-delà ça se gâte, le délabrement est ancien et s’apparente à un champ de pierres noyé dans les arbustes d’où émergent des pans mur et de muraille, peu de repères pour l’attribution des espaces. Apparemment pas de tours sur la courtine à peine des renforts d’angle, un seul ouvrage domine l’ensemble, un donjon ou une tour de guette, voire un pigeonnier, car il me semble me souvenir de niches sur les parois intérieures. L’ensemble, posé sur un monticule, domine une plaine agraire encadrée de collines. La datation du monument n’est pas aisée, elle pourrait être du début du XVIe, lors de l’arrivée des Ottomans qui se seraient appuyés sur d’autres vestiges. L’appareil de construction est moins soigné que celui du caravansérail.
Quel lien y avait-il entre ces constructions et la présence des templiers à Vrana ? Pourquoi ces implantations ? Les moines y auraient récupéré en 1169 un monastère  possédé par le pape Alexandre III. Héritage du passé prestigieux de Biograd na Moru, en plein déclin à cette époque ? Au XIe siècle la cité était la capitale de la Croatie. Dans sa cuvette surchauffée, dominant la plaine côtière de Zadar, Vrana était en territoire turc, proche de la frontière et depuis toujours une étape entre le nord et le sud.

Advertisements
Cet article, publié dans Croatie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s