Klis 2003 Croatie

Klis, Split, Croatie

Une vaste forteresse de montagne défendait l’accès à la plaine côtière de Split. Longtemps indépendante, elle sera conquise par les Turcs au début du XVIe, pour être reprise
100 années plus tard par les Vénitiens. Le site est investi dès le VIIe siècle et restera en usage jusqu’au XIXe. Les Français derniers investisseurs de la place ont procédé à des aménagements et des modernisations du système de défense, les murs sont percés de canonnières. L’intérêt stratégique est évident, passé le col, sur son éperon le fort forme un verrou qui défend la passe et domine toute la plaine de Split. L’accès est facile, depuis la route nationale, après le col une petite route mène au village. En Surplomb, la barre rocheuse rehaussée de son long mur
hostile dominé par une grosse tour d’angle. De l’autre côté, vers la vallée, les trois trois niveaux de fortifications s’étagent en terrasses fortifiées, indépendantes les unes des autres. Depuis la plate-forme supérieure l’emprise du château est impressionnante, pourtant la progression depuis la route de la mer offre un tout autre point de vue, celui d’un nid d’aigle avec de très haut, murs, rendus nécessaire pour le soutènement des terrasses. L’occupation militaire jusqu’au XIXe et l’abandon récent ont permis une bonne conservation des constructions. Si les bâtiments d’habitations sont ruinés, les murailles avec leur système défensif sont en état, des travaux de consolidation et de reconstruction sont en cours, respectez les horaires d’ouverture car tout est parfaitement clos, difficile d’escalader la courtine qui épouse la forme du rocher.
L’aridité des alentours ne laissent guère de place qu’à une pauvre végétation méditerranéenne d’altitude. La chaleur devient vite accablante, vous apprécierez la fraîcheur des tours. La plus attrayante fait également office de porche elle verrouille l’accès au second niveau, je me rappelle d’une voûte ornementée de motifs datant de l’époque ottomane. Peu d’écrits sur Klis et peu de visiteurs, en bas, à Split le palais de Dioclétien draine toute le business touristique. R.C.

Advertisements
Cet article, publié dans Croatie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s