Castel Sabarda 1998 France (Corbières)

Castel Sabarda Corbières

Il se trouve des jours et des régions propices aux records, le 12 juillet 98 nous avons visité 10 châteaux. Pour la France, cette journée fut aussi mémorable car son équipe de foot gagnait sa première coupe du monde. Inutile de vous préciser que lorsque Zidane marquait son premier but je tâtais encore de la pierre chauffée par le soleil.
Ironie du sort, je vais parler d’un lieu dans lequel je n’ai pas pénétré. Une ruine belle de loin, toujours digne d’intérêt quand tu t’approches, puis une fois au pied où à l’intérieur du site il ne subsiste vraiment rien d’autre que ces trois ou quatre murs de dentelle. Sa quête est bien souvent l’attrait principal d’une ruine.
L’endroit ne manque pas d’ambiance, il n’y a pas moins de trois châteaux pour défendre Saint-Paul-de-Fenouillet, sachant qu’ils se défendaient mutuellement. Le village se situe en plein Fenouillède : depuis Caudiès emprunte la départementale 9, isolé Sabarda se dresse seul sur un piton.
Ces châteaux pris à l’ennemi sont revenus dans le giron français sans que la couronne ne les transforme en de superbes forts adaptés à l’artillerie naissante, comme la plupart des voisins. La ruine doit être proche à la fin du XIIIe, aujourd’hui elle demeure toujours impressionnante au bord de ses ravins.
La première fondation daterait du Xe siècle avec des remaniements au XIe. R.C.

Publicités
Cet article, publié dans Cathares France, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s