Miglos 1995 France (Ariège)

Chateau de Miglos Ariège

Un château perdu dans une vallée un peu à l’écart des grandes routes. A partir de Vicdessos remonter le fond du vallon vers Capoulet, direction Arquizat, après le site est bien visible, à présent il y a un parking et ça doit être fléché. Les ruines sont perchées sur un rocher calcaire à 750 m. J’ai appris que le château faisait l’objet d’une campagne de « cristallisation », un entretien qui mettra les murs hors-gel, évidemment le site est plus propre, le donjon et son enceinte sont parfaitement dégagés. Lors de ma visite, les murs émergeaient d’un maquis de broussailles inextricables, difficile de pénétrer, au moins nous étions seuls, il faisait chaud, point de parking, et encore moins de grillage, aventure et belle époque.
Sur son promontoire à flanc de colline, il avait une belle allure, dans une brume de soleil, dressés au-dessus des arbustes, les chicots de muraille bleutés auguraient des restes prometteurs. La pauvre construction en galets et autres blocs mal taillés était même recouverte d’un enduit, les murs ne me semblent pas très épais et résistent difficilement au mauvais temps.
La ruine est entamée au début du XVIIIe. Un premier mur ceinturait le couronnement, la construction formait un quadrilatère dont il ne subsiste plus que la partie Nord, dominée par le donjon, à l’extrémité Ouest une tour carrée avec d’impressionnants merlons est toujours debout. Entre les deux, des restes de murs attestent d’un logis sur plusieurs niveaux, pas de détails architecturaux spectaculaires, hormis une petite baie trilobée dans le mur Ouest du donjon.
La première citation du château date de 1160, il semble que la famille de Miglos ait vaguement trempé dans le catharisme, ils auraient hébergé des parfaits, ce qui leur aurait coûté leur terre au début du XIVe. Le bâtiment est restauré en 1320, les ruines actuelles datent de cette époque, en 1792 un incendie parachève le délitement orchestré depuis longtemps déjà. Il change encore de mains au début du XIXe, vendu sur un lot de terrains, bon pour la carrière. R.C.

Publicités
Cet article, publié dans Cathares France, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s