Thugny Trugny 1998-2005 France (Ardennes)

Château de Thugny trugny

Thugny trugny

Thugny trugny

Bien caché au fond d’un vallon, le château est au bout du village après une grande ferme, en contrebas de la route qui mène à Rethel. De toute façon, il est impossible de visiter le parc et encore moins les bâtiments, pourtant la grange sur la gauche planquée dans le bois est alléchante. Construction la plus intéressante du site, elle s’écroule doucement, une des quatre tourelles d’angle est tombée depuis ma dernière visite, une partie du mur de façade n’est plus et le toit tient par miracle. Charmant accès au site, pas de portail, un grand tapis vert invite à l’aventure quand de nombreux panneaux te rappellent que tu n’es pas chez toi.
Une simple chaîne marque l’entrée de la propriété, j’enjambe, quatre pas après, deux clébars de marque doberman, nourris au Taillefine entament la chevauchée des Walkyriees, ça calme l’aventure. Ils semblent parqués dans la cour d’honneur cernée par un vieux grillage, nous poursuivons en direction de la grange, à chaque pas les monstrueuses bestioles braillent un peu plus. A 50 m du bâtiment, ils disparaissent  derrière le château et semblent encore plus proches. J’ai soudain les chocottes, ils ne feront qu’une bouchée de la clôture et fondraient sur nous comme la vérole sur le bas clergé.
C’est la seconde fois que je viens ici, outre la grange dîmière, le corps du logis se dégrade aussi, apparemment, seule l’aile qui forme aussi un châtelet d’entrée est encore habitable.
Ca transpire les dommages de guerre, bricolée par des gars du coin pour quelqu’un peu soucieux de son patrimoine, la porte d’entrée est plus proche de celle d’un ouvrage de la ligne Maginot que de celle d’une construction renaissance. Thugny Trugny a appartenu au XVIIIe à un fermier général qui possédait deux immeubles Place Vendôme, fit creuser un canal, se risqua en Louisiane en tant que gouverneur, auparavant la famille Moy avait augmenté le vieux château féodal d’un logis renaissance. L’ensemble conserve son plan moyenâgeux : fossés, cour intérieure, impressionnant châtelet d’entrée surmonté d’une bretèche. Vraiment peu d’informations sur le lieu qui malgré son inscription à l’inventaire depuis 1947 se délite tranquillement. L’Automobile Club Ardennais dans l’un de ses fanzines en parle longuement, il daterait de 1960 à 67, je ne l’ai pas retrouvé. R.C.

Advertisements
Cet article, publié dans France, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s