Tranchelion 1998 France (Indre et Loire)

Château de Tranchelion

Départ depuis Azay-le Rideau prendre la D157, un peu avant L’Ile Bouchard empruntez une petite route en direction de Crissay, longez les roches de la vallée de la Manse. Au loin sur un fond de verdure, vous apercevrez la ruine imposante de la collégiale Sainte-Marie-Saint-Jean-Baptiste dont l’accès est libre. Plus bas, vous trouverez les beaux restes du château, une tour carrée en bel appareil et un morceau de courtine submergé par la végétation. Tout est en état, mais la tour est inaccessible. Charles VII y est passé, l’on se demande d’ailleurs où il n’est pas aller celui-ci, bernard l’hermite ou manouche du val de la Loire, il tapait l’incruste un peu partout dans la vallée.
Tranchelion illustre bien la généalogie de ces petites chatellenies qui passent de mains en mains au hasard des fortunes, plutôt mauvaises, ainsi une ribanbelle de petits seigneurs se serait succédée. Peu d’informations sur la construction, peu citée dans les guides, la ruine du château date de la fin du XVIIIe.
La région regorge de petits sites à l’égal de Tranchelion, passez à Crissay sur Manse, un village éloigné des sites fréquentés. Outre ses anciens remparts, ses troglodithes, son habitat typique du Val de Loire, vous pourrez peut-être visiter les beaux vestiges d’un manoir médiéval remanié à la renaissance, la résidence parfaite d’un hobereau des champs. R.C.

Advertisements
Cet article, publié dans France, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s