Andrézé château des Hayes 2005 France (Maine et Loire)

  • Château des Hayes Anrézé
  • Château des Hayes Andrézé

Petit château sur sa motte, daté du XIVe, aux ruines bien avancées depuis le XVIIIe. Détruit en 1794 lors des Guerres de Vendée par des troupes républicaines dont les plus ardentes héritèrent de l’appellation  engageante de Colonnes Infernales. A cette époque, les constructions étaient entourées de douves et d’un plan d’eau. Au XVIe, l’entrée est modifiée par l’adjonction d’une tour porche qui se niche entre les deux tours rondes du châtelet, occultant les dispositifs du pont-levis. Accolés, les restes d’une grosse tour flanquée se dressent encore sur toute leur hauteur. Vous vous satisferez d’une description succincte, la ruine est inaccessible, ceinte de barbelés qui protègent une stabulation libre, le port de bottes voire de cuissardes est vivement recommandé, si vous décidiez d’enfreindre le règlement de propriété.
Vous l’aurez compris, je n’ai pas vu les belles cheminées de la tour logis et encore moins la face arrière de la seule façade restante. Le château est enserré dans son enclos juste derrière les hangars de l’exploitation, piteux revers de fortune pour ce symbole qui devient l’objet de ses servants d’antan. Revanche de l’horizontal sur le vertical, quand la silhouette hautaine qui se délite peu à peu voisine avec une longère pimpante cernée de constructions métalliques multicolores. Quelques informations dynastiques : les Rochefort en deviennent propriétaires, puis au XVIIe il échoue dans le giron des Pantin de la Guère, qui l’occupent pendant tout le XVIIIe jusqu’à l’incendie de 94, ils finissent par le négocier aux Joubert-Bonnaire en 1871, 22 années plus tard il tombe dans les bras des Clermont Tonnerre. Il est toujours plaisant de trouver au hasard d’une halte dans un village une ruine mignarde qui se dégrade tranquillement sans aucun risque de sauvetage. Laissons les vaches tourner aux pieds des murs de moellons gris. R.C.

Publicités
Cet article, publié dans France, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s