Savranda 2008 Turquie (Cilicie)

Un gros poste frontière pour les Croisés sur la route d’Antioche. Dans la montagne, la passe de l’Amanus depuis Cardak vers Fevzipasa méritait plusieurs relais, Savranda ou Servantikar en était le pivot, la tour d’Hasambeyli et Karafrenk des appuis défensifs. La forteresse pouvait héberger des groupes de passagers et une garnison importante. Un véritable verrou incontournable qui a  supporté quelques revirements de propriété. Avant les Croisés, une occupation des Byzantins est évoquée vers 1069, au XIIe c’est une partie tournante entre les Francs, les Arméniens et les Byzantins, les Mamluks n’arriveront qu’au siècle suivant, trois années avant le gros tremblement de terre de 1270. Le château quittera définitivement le giron chrétien en 1337. En 1271, un traité d’importance est conclu à Savranda entre les Arméniens et les chevaliers Teutoniques, ces derniers récupèrent tout le flanc Est de la passe d’Amanus. Il leur est alloué l’autorisation d’élever une tour, il se pourrait que ce soit à Karafrenk, Hasambeyli est également mentionné. Revenons en 1135, Leon Ie d’Arménie conquiert la Cilicie en occupant Adana, Tarsus et Servantikar. Revers, les Francs le récupèrent, la principauté d’Antioche affirme encore son hégémonie. C’est à la toute fin du XIIe que les Arméniens s’installent pour plus de cent ans, il y aura quelques bagarres fameuses aux pieds du château, en 1266 puis en 76 avec la participation des troupes égyptiennes de Baybars, le tombeur des Templiers. Cette longue et tumultueuse occupation laissera du temps pour consolider et parfaire les bases byzantines du fort. A l’inventaire des constructeurs arméniens, l’entrée couverte, en souricière, typique de leurs systèmes de défense, la chapelle en saillie sur la courtine Est, et surtout toute la proue Sud. Isolé de l’ensemble, ce châtelet à l’extrême de l’éperon domine toute la forteresse et se dresse au-dessus de la forêt. Un à-pic de 150 m, sensation d’avancer parce que le vent y souffle plus fortement, tu ressens toute la puissance. L’emprise du fort est vaste, son enceinte borde toutes les parois du rocher, altitude 580 m, des pins et du maquis recouvrent toute la surface, néanmoins les principales élévations sont toujours visibles. Vous trouverez des citernes au milieu du site, en  léger contrebas, à proximité du mur qui isolait la partie Sud. En principal, la face Est comprenait la plupart des bâtiments et le système défensif, les autres côtés bénéficiaient naturellement de l’aplomb des falaises. A l’extrémité Nord-Ouest, dissimulée sous la végétation, il reste en bon état un petit ouvrage qui abritait une salle couverte d’une voûte en ogive, a demie enterrée la porte se situe à sur la face Ouest. Bizarrement, vous remarquerez en gravissant le toit en terrasse, que les parois, déjà épaisses, étaient chemisées. Nul ne risque de se perdre dans la quête de Savranda, si vous venez de Cardak prenez la direction de Kaypak, immanquablement vous verrez le château, quatre kilomètres avant le village. Depuis Hasambeyli, vous aurez à choisir entre la route principale vers Osmanye, ou à la sortie du bourg une route file vers le sud-ouest,  le kilométrage sera plus court  mais les chances de se perdre plus grandes, demander son chemin, toujours vers Kaypak. L’accès au château est très facile environ 10 mn, une piste longe la muraille Est  puis se commue en sentier, profite et admire la qualité de la maçonnerie.A présent, Savranda domine un lac et son barrage, ces aménagements ne semblent pas avoir affecté la structure et le panorama, une chance si nous imaginons la disparition de Kum, sous les eaux. Position : lat. 37° 08 998 N, long. 36° 27 309 E   R.C.

Advertisements
Cet article, publié dans la Cilicie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s