Montgoger 2009 France (Indre et Loire)

montgoger-ruine-R-Crozat

montgoger-ruines-R.-Crozat

Le beau décor de théâtre, derrière son rideau d’arbres, s’étale au sommet du plateau. Au premier plan, un parfait gazon magnifie la pâleur de la ruine de Montgoger. L’accès est protégé par une clôture, contentons nous d’arpenter la route en contrebas afin d’admirer la longue façade transpercée par les rayons du soleil. Les abords rutilent, portail repeint, route d’accès bordée de haies taillées, pelouses en rapport… Les communs du XIXe abritent des chambres d’hôtes ainsi que des espaces de réception. Fin de l’histoire en 1943, le dernier incendie imputé aux forces d’occupation ravage la dernière aile habitable. En 1883, un premier sinistre détruit une grande partie du château fraîchement restauré. La période révolutionnaire n’avait pas épargné pas la forteresse médiévale, des quatre tours rondes qui flanquent les trois corps de logis seules deux se maintiennent. Elles subsistent encore aujourd’hui, encadrant la façade classique. Progressivement, le château fort signalé dès le XIe s’est mué en une demeure de plaisance, des transformations sont citées aux XVe, XVIe, puis au XIXe juste avant l’incendie. Les premières constructions remarquables, datées du XIIIe, sont à l’actif des châtelains de sainte-Maure, ils conservent leur terre jusqu’à l’extrême fin du XVe. Louis XIII y passe, trouvant la demeure à son goût son commentaire est éloquent « une des plus belles maisons du royaume ». Ses dimensions et ses qualités architecturales n’y sont pas étrangères. N’ayant pas pu vérifier cette allégation, je me contente de la citer comme le ferait aujourd’hui une plateforme touristique du web collaboratif. En contrebas, vous remarquerez une mignarde petite tour bien restaurée, elle appartenait à la clôture Nord de l’enceinte du château. A côté, il se trouve un prieuré de Minimes commué en ferme puis en résidence. Il suffit certainement de réserver une chambre pour accéder aux ruines, que nos amis Anglais et Ecossais goûteraient avec délice. R.C.

Publicités
Cet article, publié dans France, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s