Husseren Eguisheim 2011 France (Alsace)

Eguisheim-ruines-R.-Crozat Eguisheim-ruine-R.-Crozat

Parmi les 3 familles dominantes élevées au rang de comtes d’Alsace, il y a les Eguisheim alliés du parti pontifical dès le XIe siècle. Ils comptent un pape, Léon IX, dans leur lignée. Leur alliance avec les Dabo leur procure un vaste parc de seigneuries dont Eguisheim haut, Bernstein, Honack, Greifenstein, lutzelstein, Guirbaden, Ringelstein, Herrenstein, Ottrot, Rosheim, Thanvillé, grand Ribeaupierre… Cette domination sur la partie centrale de l’Alsace dure un peu moins de deux siècles, de l’an mil à la fin du XIIe, lorsque les Ferette étendent leur emprise vers le nord. A cette époque, la colline ne supporte qu’un seul castrum entouré d’une grande enceinte, proche des limites encore perceptibles aujourd’hui. Après la disparition de Gertrude de Dabo, bataille de succession au début du XIIIe entre l’évêque de Strasbourg et les Ferrette qui abandonnent leurs droits sur l’ensemble. Le site est partitionné en trois, les fossés se creusent. Les Habsbourg entrent dans le giron de Haut Eguisheim au début du XIVe et l’inféodent aux Nordgasse toujours voisins de palier de l’évêque. Les parties signent un accord de paix en 1343. A la disparition des Nordgasse, vers 1450, les Hattstatt héritent et réunissent le château du nord à celui du centre. Lors de la guerre des Six-Deniers, les seigneurs installés ne se trouvent pas dans la coalition qui monte, à savoir Mulhouse, dommage ! Après le brillant siège de 1466 les soldats tuent les quatre vaillants défenseurs, détruisent les logis et les courtines, laissant au temps sa mission d’abattre les trois donjons. Au terme de 545 années d’abandon et au moins deux restaurations, les trois totems dominent toujours l’un des plus beaux villages de France. La promenade prend l’allure d’une marche digestive pour des braillards enivrés de vin de pays, hélas le parking est proche des ruines. Considérant le plus beau village de France à ses pieds, évitez une excursion en fin de semaine… sinon l’affaire vire au parc d’attraction, sachant qu’à trois kilomètres plus loin se trouve aussi le Hohlandsbourg, une grosse buvette kitsch entourée de fortifications.
Pour les plus érudits, retenez les trois noms signifiant chaque château, dans l’ordre d’édification : autour du Wahlenbourg primitif (ou Mittelburg château du milieu), au nord le Dagsbourg allias Dabo puis au sud le Weckmund alias Vaudémont.
Plusieurs chemins mènent au site, vers le nord l’accès à la grande enceinte polygonale est moins entretenu, les traces d’un palais adossé à la courtine cohabitent avec des vestiges romains du IVe dont la filiation ne saute pas aux yeux. La tour du Dagsbourg est un grand monolithe dont l’accès s’effectue seulement à 10 mètres de hauteur. Autour de la belle porte surmontée de voussoirs bien appareillés vous remarquerez quatre corbeaux et un ressaut pour un ensemble qui supportait un ouvrage en bois. A peine un mur et un petit fossé séparent le Dagsbourg du Wahlenbourg. Accolé à la tour du castrum primitif, construit sur une base du XIIe, le nouveau logis daté du XIVe diffère de la rigueur romane par ses angles arrondis et ses grandes baies. Au sud, la tour parfaite du Weckmund, domine toute la plaine d’Alsace, la fin de l’éperon est barrée par un méchant fossé. Difficile de parcourir l’ensemble sans entendre des commentaires assez fantaisistes, L’état de restauration confère une bonne présentation, qui flatte le touriste amateur de saucisses, mais laisse coi le cumulard averti. Continuer vers le Plfixbourg sur la route des 5 châteaux, sans passer par la case Hohlandsbourg. R.C

Advertisements
Cet article, publié dans Alsace France, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s